Le jeu d’échecs aux jeux olympiques en 2024 ?

Résultat de recherche d'images pour "jeuxolympique 2024"

Bachar Kouatly, président de la Fédération française des échecs, explique pourquoi la discipline souhaite faire partie des sports additionnels à Paris en 2024.

« Pourquoi repartir en campagne pour Paris 2024, après l’échec d’une première candidature aux Jeux de Tokyo en 2020 ?
Parce qu’il y a une explosion de cette discipline dans le monde entier. C’est une pratique très ancienne et à la fois très moderne qui se pratique dans 189 pays. Il y a six millions de parties qui se jouent dans une journée, deux milliards de parties par an dans le monde. Et puis c’est une discipline pratiquée par la jeunesse. En France, 68 % des joueurs ont moins de vingt ans.

Ce n’est pas l’image renvoyée par les échecs…
On avait l’impression que c’était un jeu réservé aux anciens mais, en fait, c’est une discipline pour les jeunes, qui parle à tous et qui requiert des conditions physiques exceptionnelles au plus haut niveau. Les sportifs qui vont jouer à la Sorbonne en 2024, si nous sommes retenus (le recteur de l’académie de Paris a donné son accord), s’affronteront dans des parties de dix minutes comprises par toute la planète.

L’autre cliché est que les échecs ne sont pas un sport
J’ai souvent entendu ça mais c’est comme si vous me disiez que Thomas Pesquet, qui est allé dans l’espace, n’est pas un sportif. C’est un très grand sportif car vous n’allez pas dans l’espace si vous avez seulement fait des études d’ingénieur ; vous devez en plus être au top niveau pour pouvoir affronter les éléments et être en état de concentration maximale en permanence. C’est ce que requiert cette discipline pratiquée par des champions comme Magnus Carlsen (champion du monde norvégien) ou encore Sophie Milliet (sextuple championne de France).

Vous y croyez vraiment ?
On est des compétiteurs. Quand on a déposé notre dossier (le 30 janvier dernier), on savait qu’on avait des éléments réellement tangibles car nous représentons 189 fédérations dans le monde. La Fédération internationale a été créée en 1924 à Paris et cette pratique universelle participe, je pense, à promouvoir des valeurs fortes dont a besoin la jeunesse. Il est important que nous puissions aider les jeunes et leur procurer des disciplines de réflexion et de débat que porte le jeu d’échecs. »

Interview de Rachel Pretti (L’Equipe)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Quinzaine du jeu d’échecs à la bibliothèque de St-Pierre des Corps

  • Films ;
  • Conférences ;
  • Cours  dans la bibliothèque de St-Pierre ;
  • Exposition dans la salle d’accueil de la bibliothèque
  • Tournois

Un ensemble d’activités originales et ludiques pour partir à la découverte du jeu d’échecs.

Merci à la bibliothèque de St-Pierre des Corps pour leur confiance et leur gentillesse. Grâce à eux, Echecs 44 a mis en valeur son exposition.

Une très belle initiative que l’on aimerait voir plus souvent …

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Google aux couleurs du jeu d’échecs !

Petit clin d’œil de Google au jeu d’échecs …


Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Formation : « Comment apprendre à jouer aux échecs aux enfants à partir de 5 ans ? »

Je suis heureuse de vous annoncer la création d’un projet qui me tient à cœur et qui est en cours de réalisation : la création d’une formation vidéo sur l’apprentissage des bases des règles du jeu d’échecs !

 

Cette formation sera bientôt disponible en ligne et sera adaptée aux enfants à partir de 5 ans. Elle sera composée d’un conte, de nombreuses vidéos sur l’apprentissage des règles ainsi que de plusieurs exercices et test.

Cette formation sera unique et originale et permettra aux jeunes enfants d’apprendre les bases du jeu d’échecs de manière très ludique.

Il n’est pas toujours évident d’apprendre aux jeunes enfants à jouer à ce jeu réputé difficile. On ne sait pas par quoi commencer et il faut s’armer de patience et de pédagogie pour apprendre l’ensemble des règles.

Souvent, les parents non pas le temps et la patience d’apprendre ce noble jeu à leurs enfants. Je m’en charge pour vous et votre enfant va apprendre les règles du jeu de manière autonome grâce à cette formation.

J’apprendrais ainsi à votre enfant les bases du jeu d’échecs de façon très ludique et amusante. Pas de longs cours rébarbatifs et théoriques mais plutôt une approche amusante des règles. Votre enfant pourra suivre les vidéos à son rythme et même les voir plusieurs fois…

Je ne manquerais pas de vous tenir informé de cet événement en vous donnant prochainement tout le contenu de cette formation. RDV en 2019 !

A bientôt

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Médaille d’argent aux jeux mondiaux du sport en entreprise à la Baule !

Du 23 au 27 mai, La Baule accueillait les Jeux mondiaux du sport en entreprise

5 000 participants provenant d’entreprises de 43 pays différents ont foulé le sol ligérien dans le cadre de ces jeux mondiaux.

La ministre des sports, Laura Flessel, a d’ailleurs fait le déplacement sur le territoire ligérien pour rencontrer les sportifs et salariés réunis pour la seconde édition de cette compétition.

Les échecs ont réuni 25 joueurs réparti sur 2 tournois : tournoi des joueurs classés et tournoi des joueurs non classés.

Heureuse d’avoir obtenu une petite 2ème place pour faire honneur à cette discipline enfin justement représentée dans ce genre d’événement.

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le jeu d’échecs au salon du livre

Anatoli Karpov ambassadeur des échecs au Salon du Livre

Vendredi 16 mars, l’ancien Champion du Monde d’échecs Anatoli Karpov a affronté lors d’une partie simultanée une sélection de personnalités au Pavillon de la Russie à l’occasion du Salon du livre organisé à Paris.

Lors de cet événement, coorganisé avec la Fédération Française des Échecs et la ligue Île-de-France des Échecs, le champion a joué contre Bernard Werber, l’écrivain français contemporain le plus traduit en russe, ainsi que Jean Becker, réalisateur de nombreux films dont le Collier Rouge qui sortira le 28 mars 2018. Anatoli Karpov a remporté les 12 parties, Bernard Werber terminant en dernier, s’inclinant après une longue résistance.

Il s’agit d’une belle mise en valeur pour notre discipline, qui a suscité la curiosité de nombreux amoureux des livres. Chaque année, le Salon du livre affiche une fréquentation de plus de 150.000 visiteurs.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le jeu d’échecs au Jeux Mondiaux à la Baule

En 2018, du 23 au 27 mai la Baule accueillera les 2nds Jeux Mondiaux du Sport d’entreprise.

Paris aura ses JO en 2024. Mais dès mai 2018, La Baule organise les Jeux mondiaux du sport d’entreprise, 40 pays attendus avec plus de 6 000 athlètes !

Classée parmi les plus belles baies du monde, la Baule  sera l’hôte des 2nds Jeux Mondiaux du Sport d’Entreprise du 23 au 27 mai 2018.

Pendant quatre jours, rejoignez-nous pour l’événement international « Jeux Mondiaux du Sport d’Entreprise ».
Plus que du sport, cet événement est basé sur la convivialité avec les traditionnelles cérémonies d’ouverture, clôture et des moments de rassemblement.

Quelques 25 disciplines y seront proposées : athlétisme, badminton, basket, beach-volley, bowling, bridge, cycling, échecs, fléchettes, football à 7, football à 11, futsal, golf, handball, minigolf, natation, pétanque, polo, rugby à 7, tennis, tennis de table, tir à l’arc, tir sportif, voile, volley-ball.

Je suis ravie d’y participer, avec « les territoriaux de la presqu’île » nous formons une grande équipe de plus de 100 personnes sur toutes les disciplines pour représenter la Baule, cap atlantique et les communes avoisinantes.

Voici la vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?time_continue=8&v=25wsgmwQOBw

Rendez vous à ne pas manquer !

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le roi des jeux s’invite dans les bibliothèques

04/08/2017

Le Centre national pour le développement du sport(CNDS) vient de sélectionner le projet « Le roi des jeux s’invite dans les bibliothèques » proposé par la Fédération française des échecs. Le CNDS avait lancé un appel à projets dans le cadre du plan « héritage de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 », afin d’accompagner les projets de développement des Fédérations sportives. La FFE, qui chercher à ancrer le jeu d’échecs dans la dynamique autour de Paris 2024, a proposé un projet visant à démocratiser le jeu d’échecs par le biais des bibliothèques. Il s’agit de l’aboutissement d’un travail, mené par Cyril Hameau chef du projet, Olivier Delabarre, membre du Comité directeur et Trésorier adjoint, et Jérôme Valenti, Directeur général.

Cette initiative originale prévoit un partenariat avec la Bibliothèque Départementale du Val d’Oise. L’objectif est de faire connaître et de démocratiser le jeu d’échecs auprès du public des bibliothèques, médiathèques et ludothèques du Val d’Oise, mais aussi, pour partie, un public qui ne serait peut-être pas venu en bibliothèque sans ce projet.

L’idée pour faire apparaître le jeu d’échecs dans les bibliothèques consiste à mêler la culture, l’art et le jeu par des expositions (sur l’histoire du jeu, des biographies de grands champions, sur l’actualité échiquéennes, etc.) pour donner un contexte favorable à l’envie d’apprendre à jouer tout en intéressant le public curieux des bibliothèques. Différentes animations sont envisagées, afin de favoriser l’apprentissage du jeu d’échecs à de nouveaux publics.

Cette belle reconnaissance du dynamisme fédéral et de notre discipline s’accompagne d’un soutien financier.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les échecs désormais une option au baccalauréat !

Résultat de recherche d'images pour "baccalaureat"

Dans un article du 25 avril, France 3 a mis en avant une grande première en France : « c’est la 1ère fois cette année que les échecs sont une option au baccalauréat, catégorie sport de haut niveau. Hier lundi, deux élèves du lycée Joffre à Montpellier ont inauguré l’épreuve (…) David et Benoît, 2 élèves en terminale S au lycée Joffre, ont été les premiers à passer cette option, susceptible de leur apporter jusqu’à 20 points de plus (10 points coefficient 2) ».

Cette nouveauté est rendue possible grâce au rapprochement entre la Fédération Française des Échecs et l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS).

3 élèves du lycée Pierre de Fermat (champion de France l’an dernier) et 3 autres du lycée Jean Aicard à Hyères (2e l’an dernier) ont fait de même. Seuls les élèves en 2nde et 1ère l’année de leur participation peuvent prétendre à cette possibilité (les élèves en terminale n’en profiteront que s’ils redoublent, on ne leur souhaite pas !), les jeunes arbitres des équipes sur le podium qui ont obtenu la certification nationale peuvent aussi prétendre à ce statut et donc à ces notes en option.

De nouvelles possibilités s’ouvrent aussi aux collégiens qui passent le Brevet. Lors de l’épreuve orale de présentation d’un projet en accord avec leurs parcours éducatifs, les enfants peuvent présenter la certification d’arbitrage UNSS. Les championnats UNSS sont en effet arbitrés par les jeunes.

Cette dynamique sera confirmée le 5 mai à l’occasion de la finale du championnat de France d’échecs UNSS qui se déroule du 3 au 5 mai à Langeais, puisqu’une nouvelle convention FFE-UNSS sera signée par Bachar Kouatly, Président de la FFE, et de Laurent Petrynka, Directeur national de l’UNSS.

Avec plus d’un million de licenciés et un fort ancrage dans les établissements scolaires, l’UNSS est un partenaire majeur qui soutient nos actions pour développer les échecs dans les collèges et les lycées.

A lire : l’article de France 3 « A Montpellier : ils ont passé l’option échecs au bac »

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Michel Cymes sur RTL : « Les échecs, c’est bon pour le mental et le physique »

12/05/2017

Sur RTL, le médecin Michel Cymes, dans sa chronique « ça va déjà mieux », recommande de jouer aux échecs pour être en bonne santé. Un magnifique coup de projecteur dans un média grand public qui confirme les bienfaits de la pratique du jeu d’échecs.

« Ce sport est surtout recommandé pour développer la créativité. On a pourtant l’impression que toutes les parties d’échecs se ressemblent. Sur un échiquier, il y a 64 cases et 32 pièces. Dès le premier coup, il y a vingt possibilités. Le second, on passe à quatre-cents possibilités. Au bout du compte, on arrive à 10 puissance 120 possibilités. Tout cela est excellent pour la créativité, mais aussi pour garder l’esprit en éveil et l’inciter à inventer de nouvelles combinaisons. Mais il y a aussi du physique dans les échecs. Une partie peut durer plusieurs heures, ce qui demande de l’endurance… »

A réécouter en podcast sur le site de RTL.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire