Les échecs désormais une option au baccalauréat !

Résultat de recherche d'images pour "baccalaureat"

Dans un article du 25 avril, France 3 a mis en avant une grande première en France : « c’est la 1ère fois cette année que les échecs sont une option au baccalauréat, catégorie sport de haut niveau. Hier lundi, deux élèves du lycée Joffre à Montpellier ont inauguré l’épreuve (…) David et Benoît, 2 élèves en terminale S au lycée Joffre, ont été les premiers à passer cette option, susceptible de leur apporter jusqu’à 20 points de plus (10 points coefficient 2) ».

Cette nouveauté est rendue possible grâce au rapprochement entre la Fédération Française des Échecs et l’Union Nationale du Sport Scolaire (UNSS).

3 élèves du lycée Pierre de Fermat (champion de France l’an dernier) et 3 autres du lycée Jean Aicard à Hyères (2e l’an dernier) ont fait de même. Seuls les élèves en 2nde et 1ère l’année de leur participation peuvent prétendre à cette possibilité (les élèves en terminale n’en profiteront que s’ils redoublent, on ne leur souhaite pas !), les jeunes arbitres des équipes sur le podium qui ont obtenu la certification nationale peuvent aussi prétendre à ce statut et donc à ces notes en option.

De nouvelles possibilités s’ouvrent aussi aux collégiens qui passent le Brevet. Lors de l’épreuve orale de présentation d’un projet en accord avec leurs parcours éducatifs, les enfants peuvent présenter la certification d’arbitrage UNSS. Les championnats UNSS sont en effet arbitrés par les jeunes.

Cette dynamique sera confirmée le 5 mai à l’occasion de la finale du championnat de France d’échecs UNSS qui se déroule du 3 au 5 mai à Langeais, puisqu’une nouvelle convention FFE-UNSS sera signée par Bachar Kouatly, Président de la FFE, et de Laurent Petrynka, Directeur national de l’UNSS.

Avec plus d’un million de licenciés et un fort ancrage dans les établissements scolaires, l’UNSS est un partenaire majeur qui soutient nos actions pour développer les échecs dans les collèges et les lycées.

A lire : l’article de France 3 « A Montpellier : ils ont passé l’option échecs au bac »

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.